News

 

  • Les menus de septembre et octobre sont disponibles!
  • Dates à retenir :

Lundi 1/10/2018 : congé (pas de garderie)

Samedi 6/10/2018 : Bourse aux vêtements à St Georges

 

 

 

UN MERLE CHANTAIT (CONTE PHILOSOPHIQUE)

 

L'air était en paix ce matin-là, la lumière douce et apaisante venait essuyer les larmes de rosée sur les toiles d'araignée. Le vieux moine inspira, expira en appréciant l'instant présent. Silencieusement et avec respect le jeune disciple vint se placer derrière son maître.

Cela faisait quelques temps que le jeune homme était confronté au doute. Il ne comprenait pas pourquoi, malgré tous ses efforts, il progressait si peu, pourquoi il avait le sentiment que rien ne valait la peine, voire qu'il perdait son temps. Le vieux moine, le regard droit, était assis, calme...

- Maître, malgré tous mes efforts, je doute ...

Le vieil homme se leva, sans un mot, et se dirigea vers une bâtisse près du monastère, le jeune disciple suivit.

Arrivé devant le bâtiment, un homme s'entrainait au tir à l'arc. Le vieux moine s'assit, derrière lui le jeune disciple en fit de même. Le regard du maître englobait l'archer dans sa totalité...

- Qu’observes-tu ?...

- Je vois un homme qui s'entraine à l'arc...

- Que remarques-tu ?...

- Rien de spécial, il essaye d'atteindre la cible...

- Que fait-il pour ça ?...

- Il vise !...

- Pas seulement, vois-tu, il doit d'abord tendre l'arc, ensuite tu as raison, il doit viser...

- Je sais tout cela...

- Ce n'est pas tout, une chose est primordiale...

- Quoi donc ?...

- Il doit lâcher la flèche...

- Lâcher la flèche !! Mais c'est normal !...

- Oui, c'est normal comme tu dis, ça coule de source, dit le vieux moine en souriant. Pourtant combien d'entre nous oublions de lâcher notre flèche pour atteindre notre but ?...

- Je ne comprends pas tout...

- Le fait de tendre l'arc peut être rapproché de l'énergie, il en faut pour réussir à le tendre. Le fait de viser peut être rapproché de l'intelligence. Et enfin, lâcher la flèche peut être rapproché du lâcher prise. Si nous mettons trop d'énergie à tendre l'arc, nous risquons de casser l'arc ; pas assez d’énergie, et la flèche n'atteindra pas son but. Si tu vises trop longtemps, nous allons nous fatiguer et perdre beaucoup d'énergie...

- Pourtant certains y arrivent...

- Oui, mais à quel prix ? Lâcher sa flèche demande d'avoir confiance, confiance en soi, en la vie. Celui qui doute a peu de chance d'atteindre son but et s'il y parvient ce sera avec beaucoup d'effort et de temps...

Le jeune disciple se dirigea vers l'homme qui s'entrainait, celui-ci lui donna son arc, le jeune moine regarda la cible, tendit l'arc, visa, ferma les yeux et lâcha prise, la flèche atteint la cible...

Le vieux moine sourit se leva et reprit le chemin du temple

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Notre-Dame de la Trinité © 2017 • Tous droits réservés